Actions à l'occasion de la Journée internationale de la femme 2005

Wednesday, July 28 2010
Dans plus de 40 villes du Québec, les femmes ont célébré la Journée internationale de la femme en organisant des manifestations, des rassemblements, des assemblées publiques et d'autres types d'activités. De Québec à Mont-Joli, Kamouraska, Roberval, Alma, Charlevoix, Trois-Rivières, Lac Mégantic, Gatineau, St-Jean-Port-joli et plusieurs autres, le collectif des femmes a déclaré Présent!


 

À Montréal, dès 8h30, malgré le froid et la neige, des femmes se sont réunies à l'occasion du lancement de la Charte mondiale des femmes pour l'humanité et des revendications québécoises au Parc Émilie-Gamelin. Les femmes qui se sont adressées aux personnes rassemblées ont illustré les aspirations des femmes à la paix, la justice, la solidarité, l'égalité et la liberté.


 

Un peu plus tard, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, plus de 100 femmes ont marché dans le quartier pour présenter les revendications de la Charte aux bureaux de la députée de la circonscription, Louise Harel. À 18h, un vigoureux contingent de femmes représentant tous les secteurs de la société ont marché sur la rue Ste-Catherine jusqu'aux bureaux de Jean Charest en scandant de nombreux slogans: Vive la journée internationale de la femme! Des investissements dans la santé, l'éducation et les programmes sociaux! À travail égal, salaire égal! Non à la guerre et l'occupation! Non à la violence des femmes et des enfants! Luttons pour les droits des femmes! Non aux menaces américaines contre les peuples du monde! et de nombreux autres.


 

Devant les bureaux de Jean Charest, des activistes de nombreuses organisations ont pris position sur les questions que confrontent les femmes aux niveaux national et international. Plusieurs ont exprimé leur appui à la juste lutte des étudiants pour le droit à l'éducation et dénoncé le gouvernement Charest qui méprise les étudiants et les criminalise lorsqu'ils défendent leur droit. Une étudiante a pris la parole pour réaffirmer que les étudiants veulent un avenir, ils veulent servir la société, refuse l'endettement que le gouvernement leur impose et a illustré les difficultés énormes qui pèsent en particulier sur les étudiantes et étudiants pauvres, les étudiantes monoparentales à cause du régime de prêts bourses qui ne les supportent aucunement et les appauvrit. Une activiste a pris la parole pour exiger le retrait des certificats de sécurité du gouvernement canadien et la libération des cinq actuellement emprisonnés en vertu de ceux-ci. Aujourd'hui, c'est la communauté musulmane qui est ciblée, demain, qui sera le prochain visé ? Une représentante du secteur de l'alimentation a présenté des nouvelles de la lutte des travailleurs et travailleuses de Jonquière contre la multinationale Wal-Mart. Ces travailleurs défendent la dignité du travail et refusent le diktat des monopoles qui imposent des concessions pour  s'enrichir sur leur dos. Parlant des travailleuses de l'alimentation, elle a dénoncé le travail précaire que confrontent un grand nombre d'entre elles à travers le Canada et les géants de l'alimentation tel Lobeys, Loblaws, Super C qui réorganisent le secteur pour assurer leur enrichissement énorme sur leur dos. Dans l'enseignement, une enseignante a dénoncé les manoeuvres du gouvernement qui en plus de nier depuis plusieurs années les demandes des enseignants tente ces jours-ci d'utiliser le Conseil des services essentiels pour empêcher que les enseignants prennent action à la défense de leurs demandes. Un hommage a été fait aux femmes du monde, celles qui vivent dans les camps de réfugiés dans les conditions horribles et inhumaines, celles qui sont victimes de la guerre en Irak, en Afghanistan et ailleurs, celles qui sont violées et qui subissent les pires humiliations par les forces d'occupation. L'appel a été lancé d'intensifier les discussions, organiser nos collectifs et de s'organiser pour devenir les décideurs de la société.
 

Latest news

Browse by topic