Budget Audet 2006 : réactions de la Fédération des femmes du Québec

Wednesday, July 28 2010

QUEBEC, le 23 mars /CNW Telbec/ - La Fédération des femmes du Québec considère que, pour une deuxième année consécutive, le ministre Audet fait la sourde oreille aux besoins criants des personnes en situation de pauvreté. Son budget ne présente pas de mesures réelles en ce sens. La situation des femmes en situation de pauvreté et celles des travailleuses au bas de l'échelle va continuer à se détériorer !

Lutte à la pauvreté

Alors que les gouvernements coupent dans les prestations d'aide sociale depuis plus de 15 ans, le ministre Audet n'a pas cru bon d'accorder minimalement la pleine indexation de ces prestations. Il est aussi inacceptable que dans ce budget on n'ait pas encore rétabli la gratuité des médicaments pour les personnes assistées sociales. Enfin, les pensions alimentaires reçues pour les enfants continueront d'être déduites des prestations d'aide sociale ou des prêts-bourses alors qu'elles ne sont pas considérées comme un revenu du parent au niveau de la fiscalité. C'est foncièrement injuste !

Conciliation travail-famille

L'investissement de 12 millions sur trois ans pour les services de garde en milieu scolaire lors de la relâche scolaire sera certainement utile à de nombreuses familles. Toutefois, nous déplorons le fait que l'on n'ait pas proposé des mesures pour permettre à un plus grand nombre de familles de profiter de ce congé scolaire avec leurs enfants. Par ailleurs, nous attendons toujours la Politique gouvernementale en matière de conciliation famille-travail.

Maintien à domicile pour les personnes âgées

On annonce 54 millions $ de plus pour faciliter le maintien à domicile sous forme d'une amélioration du crédit d'impôt pour les personnes de 70 ans et plus. Or, on peut craindre que ce soient principalement les propriétaires de résidences privées qui vont profiter de cette mesure en ajustant leurs tarifs en conséquence. Beaucoup de personnes âgées ne sont pas capables d'acheter les services dont elles ont besoin et ne bénéficient donc pas de ce crédit. Depuis des années, nous réclamons une augmentation sensible des services publics de maintien à domicile qui demeurent encore le parent pauvre du réseau de la Santé. Le manque de services pour les personnes en perte d'autonomie doit être pallié par des femmes qui deviennent des aidantes, souvent au détriment de leur santé et de leur autonomie économique !

Services de garde

On n'a pas annoncé de hausse des tarifs des services de garde dans le Budget. Cependant, nous sommes déçues qu' il n'y ait toujours pas de mesure pour aider les familles à faible revenu qui ne payaient que 2 $ par jour avant la hausse à 7 $ en 2004 !

Fonds des générations

Comme le ministre Audet, nous croyons que "la réduction de la dette ne doit pas prendre la forme d'un nouveau sacrifice" mais nous n'appuyons pas la stratégie retenue. L'eau, si elle est source de revenu, devrait être réservée exclusivement à un fonds pour protéger l'environnement ! C'est par des mesures structurantes de l'économie et la création d'emplois qu'on peut élargir l'assiette fiscale et ainsi assainir les finances publiques du Québec.

 

http://www.ffq.qc.ca

Latest news

Browse by topic