Commission Bouchard-Taylor: L'emploi: le défi de l'intégration des femmes immigrantes

Wednesday, July 28 2010

 

MONTREAL, le 10 déc. /CNW Telbec/ - La Fédération des femmes du Québec (FFQ) a déposé, ce matin, un mémoire devant la Commission de consultation sur les pratiques d'accommodements reliées aux différences culturelles. L'organisation féministe y aborde la question du droit à l'égalité des femmes du point de vue des femmes immigrantes. "Une égalité réelle entre les sexes doit aller au-delà d'un droit à l'égalité formelle. Cette égalité de fait demeure encore un objectif à atteindre puisque des inégalités politiques, économiques, sociales et culturelles persistent", de déclarer Mme Michèle Asselin, présidente de la FFQ. Le mémoire est disponible à l'adresse suivante :

www.ffq.qc.ca .www.ffq.qc.ca ; Communiqué au http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/December2007/10/c9333.html

L'emploi, la clé d'une intégration réussie

L'intégration des immigrantes et des immigrants à la société québécoise passe d'abord par l'emploi. Cependant, l'obtention d'un emploi lorsque l'on est une personne immigrante, particulièrement une femme, n'est pas facile. En 2001, le taux de chômage des femmes immigrantes était plus élevé (12,4 % versus 7,7 %) que celui des Québécoises. Leur revenu annuel était de 19 766 $, soit 11 308 $ de moins que celui des hommes immigrés. Le revenu des femmes appartenant à une minorité visible était encore plus bas, soit 17 321 $. La FFQ demande au gouvernement québécois de mettre en place des politiques qui visent en priorité l'insertion des personnes immigrantes au travail. Les programmes d'intégration actuels ne tiennent pas compte des obstacles et des besoins spécifiques des femmes immigrantes.

Vers une égalité réelle

Les femmes immigrantes font souvent face à plus d'une discrimination.

Que ce soit sur la base du sexe, de l'origine ethnique, de la couleur de la peau, de la religion, d'un handicap, ou de l'orientation sexuelle, ces femmes se retrouvent dans des situations de vulnérabilité et d'exclusion encore plus importantes que pour l'ensemble des femmes.

Bâtir ensemble le Québec de demain

Dans le contexte actuel, la FFQ craint de voir s'accentuer l'exclusion économique, sociale, politique et culturelle de certains groupes minoritaires menant à une ghettoisation ou un communautarisme à outrance. En plus de remettre en question un projet collectif de société et l'identité québécoise elle-même, la ghettoisation de certains groupes risque d'engendrer des conflits importants au sein de notre société.

Le Québec de demain doit s'appuyer sur un socle de valeurs communes à partager par l'ensemble des Québécoises et des Québécois : la démocratie, le fait français, la laicité de l'Etat, la diversité et l'égalité entre les femmes et les hommes. Pour sa part, l'Etat doit continuer de s'engager et de réaliser ses obligations en matière d'égalité entre les hommes et les femmes en mettant en oeuvre les moyens nécessaires pour la réalisation d'une égalité de fait, et ce, dans tous les secteurs de la société.

Fondée en 1966, la Fédération des femmes du Québec (FFQ) est une organisation féministe dont les objectifs sont de promouvoir et de défendre les intérêts et les droits des femmes et de lutter contre toutes les formes de violence, de discrimination, de marginalisation ou d'exclusion à l'égard des femmes.

Source : Fédération des femmes du Québec -

Latest news

Browse by topic