Déclaration de la Fête des mères 2006

Monday, July 26 2010

Mai 2006

Le jour de la Fête des mères, nous rendons hommage à nos mères et soulignons tout ce qu’elles ont fait pour nous. Et pourtant, dans toutes nos différentes régions et communautés, les mères ont d’énormes difficultés à joindre les deux bouts et assurer le bien-être de leurs enfants et de leur famille. Les femmes doivent lutter d’arrache-pied pour créer un monde dans lequel leurs enfants n’auront pas à craindre la violence sexuelle, le racisme, la pauvreté, la discrimination et l’exclusion. Elles s’efforcent de le faire dans une société qui ne s’est pas adaptée à la réalité de la maternité au 21^e siècle, et qui a manqué à sa promesse d’assurer l’égalité pour toutes les femmes.

Si un plus grand nombre de pères mettent la main à la pâte, ce sont encore les femmes qui s’occupent principalement des enfants et des tâches domestiques. Pour la plupart des mères, cela signifie une double journée de travail et un prix exorbitant à payer pour leur maternité.

Bien souvent, la maternité se solde par l’appauvrissement, une surcharge de travail, l’épuisement et le sentiment de culpabilité. Or, toutes les mères devraient librement choisir de mettre des enfants au monde. Tous les enfants devraient être désirés. Aucune mère ne devrait avoir à interrompre une grossesse parce qu’elle est trop pauvre ou parce qu’elle ne dispose pas du soutien social ou économique nécessaire.

C’est quand elle donne naissance qu’une femme a le plus de besoins, mais c’est durant cette période qu’elle est le moins en mesure de gagner sa vie. Les mères doivent être respectées et épaulées. Elles ont besoin d’un soutien plus substantiel de l’État et de meilleurs programmes de remplacement de revenu, de manière à ce qu’elles ne soient pas obligées de dépendre des autres membres de la famille pour leur sécurité économique. Il faut que les femmes qui ont des enfants puissent rester autonomes et elles ne devraient jamais être obligées de continuer à vivre avec un conjoint violent pour des raisons économiques.

À l’occasion de la Fête des mères 2006, nous réclamons :

La Fête des mères prendra tout son sens quand toutes les mères jouiront d’une réelle égalité.

Latest news

Browse by topic