Journée internationale de l'alphabétisation: L'Alliance des femmes renouvelle sa promesse en éducation

Friday, July 23 2010

Ottawa, 8 septembre 2007 – L’Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC) renouvelle sa promesse en éducation : « Nous nous sommes engagées, dès la fondation de l’organisme national, à promouvoir l’éducation sous toutes ses formes. En cette Journée internationale de l’alphabétisation, l’Alliance des femmes renouvelle cet engagement » a déclaré la vice-présidente de l’AFFC, Paulette Sonier Rioux.

Au cours de la prochaine année, l’Alliance des femmes inclura une composante « éducation » à ses différentes initiatives. « L’éducation prend plusieurs formes. Jusqu’ici, l’Alliance des femmes a fait des études comme celle sur les aidantes naturelles (AFFC, 2006) et de la sensibilisation, telle la campagne pour des services en français aux femmes violentées Un Billet pour la sécurité (AFFC, 2006-). Nous avons l’intention de développer une relation plus étroite avec le milieu de l’éducation et tenter le développement d’un volet formation des jeunes femmes » a expliqué Madame Sonier Rioux.

L’Alliance des femmes est née de l’amalgamation, en 2005, de la Fédération nationale des femmes canadiennes-françaises avec, notamment, le Réseau national action éducation femmes (RNAÉF). Le mandat du RNAÉF était de promouvoir l'éducation des femmes francophones au Canada et de contribuer à éliminer les ghettos de l'enseignement, à développer l'éducation populaire et l'éducation non sexiste, à favoriser la reconnaissance des acquis et à enrayer l'analphabétisme.

L’AFFC rend hommage à toutes ces femmes qui oeuvrent pour l’alphabétisation des francophones dans un milieu majoritaire anglophone. « Des femmes comme Janice Gauvin, de Dieppe, et Guylaine Frenette, de North Bay, ont vu leur travail récompensé. À travers elles, nous souhaitons que les femmes qui font des efforts similaires dans les communautés francophones et acadiennes se reconnaissent », a déclaré la vice-présidente de l’Alliance des femmes et ancienne présidente du RNAÉF, Paulette Sonier Rioux.

Janice Gauvin du Nouveau-Brunswick et Guylaine Frenette de l’Ontario sont lauréates du Prix de la francophonie en alphabétisation, remis cet été par l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) et la Fédération canadienne pour l’alphabétisation en français (FCAF).

L’Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC) est le seul organisme qui représente, au niveau national, les femmes francophones en milieu minoritaire. Sa mission consiste à défendre les intérêts des femmes et des jeunes filles, de revendiquer leurs droits et d’appuyer leurs actions menant au développement et à l’épanouissement de leurs communautés.

http://www.affc.ca/documents/CommuniqueAlphadu8septembre2007.pdf

Latest news

Browse by topic