La Ville de Montreal adopte son projet de politique d'egalite des femmes et des hommes

Wednesday, July 28 2010

La Ville de Montréal adopte son projet de politique d'égalité des femmes et des hommes - La Ville de Montréal entend maintenir son statut de ville-phare en matière de condition féminine

MONTREAL, le 8 mars /CNW Telbec/ - Madame Helen Fotopulos, responsable de la condition féminine au comité exécutif, est ravie d'annoncer l'adoption du projet de politique d'égalité des femmes et des hommes.

"Ce projet de politique s'inscrit dans les fondements même des valeurs d'inclusion, de démocratie, d'équité et de solidarité de notre Charte montréalaise des droits et responsabilités. Sans la contribution égalitaire des femmes et des hommes dans toutes les sphères de la vie politique, sociale, économique et culturelle, la démocratie ne peut s'exercer. Cette contribution doit aller au-delà de l'égalité numérique. Elle doit impliquer la participation des femmes à la prise de décision, au partage du pouvoir et à l'imputabilité" a déclaré le maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay.

"L'égalité des femmes et des hommes est une question de droit fondamental. En cette Journée internationale des femmes, il est important de souligner, par le dépôt de ce projet de politique, toute la valeur accordée par notre administration à l'avancement du dossier de la condition féminine", a ajouté madame Fotopulos.

Le projet de politique présente le portrait de la situation et les progrès réalisés depuis 20 ans en matière de condition féminine, ainsi que les principes retenus et les mesures qui pourraient être adoptées par la Ville.

Ce document, dont les orientations s'inspirent notamment du colloque Femmes et ville, tenu en 2005 à Montréal, s'articule autour de cinq orientations : la gouvernance, la Ville comme employeur, les services aux citoyennes, le développement économique et le développement international.

Ce projet de politique fera l'objet de séances d'information avant la tenue d'une consultation publique menée par la Commission du conseil sur le développement culturel et de la qualité du milieu, en vue de son adoption par le conseil municipal.

Montréal se positionne favorablement quant à la place occupée par les femmes au sein des instances politiques. Ainsi, lors des dernières élections de 2005, 35,2 % des élus étaient des femmes. Les grandes villes  canadiennes telles qu'Ottawa, Toronto et Vancouver comptent une moyenne de 29,3 % d'élues femmes. La place des femmes a également progressé dans l'administration municipale, puisque actuellement 39,07 % des emplois municipaux sont occupés par des femmes, comparativement à 16,3 % en 1987. Depuis 12 ans, 48 % des personnes engagées par la Ville sont des femmes.

Communiqué au :
http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/March2007/08/c8523.html

 

Latest news

Browse by topic