Lancement de la Coalition nationale contre les publicités sexistes et dénonciation d'une publicité sexiste

Wednesday, December 14 2011

Plus de 117 organisations et regroupements nationaux et régionaux s'unissent aujourd'hui pour lancer officiellement la Coalition nationale contre les publicités sexistes (CNCPS) et profitent de l'occasion pour dévoiler et dénoncer une première publicité.

"Les publicités sexistes sont omniprésentes dans notre espace public, que ce soit sur les panneaux publicitaires et le long des routes et des rues, dans les magazines ou à la télévision. Devant cette prolifération, plusieurs organisations, des femmes et des hommes, se mobilisent à compter d'aujourd'hui afin de dénoncer des stéréotypes sexistes, sexuels et des images et des modèles irréalistes", affirme Chantal Locat, coordonnatrice et présidente de la CNCPS, au nom des membres du conseil d'administration transitoire de la Coalition.

Des publicités porteuses d'un message où la dignité humaine est valorisée

La Coalition adhère à des valeurs qui prônent l'égalité des rapports entre les femmes et les hommes et entre les filles et les garçons. De ce fait, les publicités doivent être exemptes de stéréotypes sexistes et sexuels, ne doivent pas infantiliser les femmes et les hommes et ne doivent pas banaliser la sexualité qui a pour effet de rendre les femmes encore plus vulnérables à la violence. De plus, les publicités ne doivent pas proposer un seul modèle de beauté irréel, impossible à atteindre, ce qui compromet la santé des femmes et leur estime d'elles-mêmes, les rendant insatisfaites de leur apparence.

Finalement, elles ne doivent pas être axées sur des valeurs de séduction, de charme et de sexe qui ciblent principalement les fillettes et les adolescentes contribuant ainsi à leur hypersexualisation.

Dénoncer les publicités sexistes et en exiger le retrait

Le mandat de la Coalition est de réagir rapidement et publiquement pour dénoncer les publicités sexistes et en exiger le retrait. Par le biais des membres associatifs et individuels qu'elle représente, entre autres des organisations et regroupements communautaires, syndicaux, nationaux,
régionaux, religieux et de défense des droits des femmes, la CNCPS
invitera ces milliers de personnes à transmettre des plaintes et à participer à ses campagnes de dénonciation nationales et régionales.

La Coalition dénonce le catalogue BROWNS

La CNCPS a transmis hier une lettre à la compagnie BROWNS concernant son catalogue Hiver 2008-2009 parce qu'elle est extrêmement préoccupée par les modèles uniques et irréalistes qu'elles proposent. De plus, plusieurs publicités utilisent le corps des femmes, et plus particulièrement de jeunes femmes, pour vendre de la marchandise, c'est-à-dire des souliers et des sacs à main. A maintes occasions, la publication met en scène des jeunes femmes séductrices, hypersexualisées, n'hésitant pas à jouer la carte de la femme-objet.

"Nous démontrerons notre indignation vis-à-vis toute cette propagande infantilisante, opprimante, sexiste et sexuelle que l'on subit au quotidien dans les médias et dans les publicités. Notre mandat est simple : dénoncer publiquement les publicités sexistes et en exiger le retrait. Notre objectif sera atteint quand, dans les faits, on n'aura plus besoin de nous. Pour les producteurs d'émissions de télévision, de revues et de publicités sexistes et sexuelles, la CNCPS sera dérangeante, encore plus qu'un grain de sable dans l'engrenage", conclut la coordonnatrice de la CNCPS.

Plus de 117 groupes et organismes déjà membres

Le conseil d'administration transitoire de la Coalition est formé de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), de l'Association des religieuses pour la promotion des femmes (ARPF), de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), du Centre de femmes La Marg'Elle, du Conseil régional FTQ Montréal métropolitain, de la Fédération autonome du collégial (FAC), de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), de la Meute MédiAction, du Relais-femmes et de la Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGFM).

Les autres membres associatifs sont des regroupements et groupes
communautaires, syndicaux, nationaux, régionaux, des associations
religieuses ainsi que des groupes de défense des droits des femmes. Il s'agit de :

Rappelons également qu'une centaine de membres y ont déjà adhéré sur une base individuelle.

Le site de la CNCPS sera en fonction sous peu à l'adresse www.coalition-cncps.org mais en attendant, vous pouvez visiter le www.travail.csq.qc.net/index.cfm pour obtenir d'autres informations.

Source : communiqué au
http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/October2008/09/c4729.html
 

Latest news

Browse by topic