Le Conseil de sécurité condamne tous les actes d'abus et d'exploitation sexuels commis par les casques bleus

Friday, July 23 2010

New York, le 31 mai 2005 : Le Conseil de sécurité a condamné aujourd'hui tous les actes d'abus et d'exploitation sexuels commis par le personnel du maintien de la paix des Nations Unies et réaffirmé la nécessité de veiller à ce que de tels actes soient sanctionnés. Le Conseiller du Secrétaire général sur la question a proposé d'instaurer des « cours martiales » au sein même des opérations.

Après avoir entendu les interventions de Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussei, Conseiller du Secrétaire général, et de Jean-Marie Guéhenno, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, le Conseil de sécurité s'est déclaré, dans une <"http://www.un.org/News/fr-press/docs/2005/CS8400.doc.htm">déclaration présidentielle, « profondément préoccupé par les allégations de comportement sexuel répréhensible de la part du personnel de maintien de la paix des Nations Unies » et a regretté que « le bilan remarquable et honorable des opérations de maintien de la paix est terni par les agissements de quelques personnes.

Il a condamné, « avec la plus grande vigueur », tous les actes d'abus et d'exploitation sexuels commis par des membres du personnel de maintien de la paix des Nations Unies.

Tout en confirmant que le comportement et la discipline des soldats relèvent principalement de la responsabilité des pays qui fournissent des contingents, les membres du Conseil ont toutefois reconnu qu'il est de la responsabilité conjointe du Secrétaire général et de tous les États Membres de prendre toute disposition, dans leur domaine de compétence, pour prévenir les actes d'exploitation et d'abus sexuels et assurer le respect des normes de conduite des Nations Unies.

Le Conseil a par ailleurs réaffirmé que « l'exploitation et les abus sexuels étaient inacceptables et compromettaient l'accomplissement du mandat des missions » et qu'« il était important de veiller à ce que de tels actes fassent l'objet d'enquêtes ayant toute la rigueur voulue et soient dûment sanctionnés ».

Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussei, Conseiller du Secrétaire général, était venu présenter aujourd'hui au Conseil de sécurité,  sa <" http://www.un.org/Docs/journal/asp/ws.asp?m=A/59/710">« Stratégie globale visant à éliminer l'exploitation et les abus sexuels dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies ».

Il a prévenu que l'élimination totale de ce phénomène exige que toutes les recommandations soient mises en œuvre dans un délai de deux ans et  mis l'accent sur les conséquences catastrophiques que la poursuite de tels abus aurait sur l'avenir des opérations de maintien de la paix.

Il a réitéré son intention d'insister sur la recommandation visant à instaurer des « cours martiales » au sein même des opérations.

Latest news

Browse by topic