Le gouvernement retarde l'égalité : il est temps que le Premier ministre prenne charge et appuie la législation pour le mariage égal

Monday, July 26 2010

Le gouvernement retarde l’égalité : il est temps que le Premier ministre prenne charge et appuie la législation pour le mariage égal   TORONTO, 28 janvier 2004


 

Le ministre de la Justice Irwin Cotler a annoncé aujourd’hui que le gouvernement va demander à la Cour suprême du Canada d’ajouter une quatrième question au renvoi constitutionnel, soit de savoir si d’exclure les couples de même sexe au mariage serait compatible avec la Charte canadienne des droits et libertés. Il a ajouté que le gouvernement maintient son engagement à présenter la législation pour donner l'accès au mariage civil aux couples de même sexe


 

« Le renvoi constitutionnel devant la Cour Suprême indique clairement que le gouvernement souhaite présenter un projet de loi qui donnerait aux couples de même sexe l’accès au mariage civil et demander, tout court, si cela est conforme à la Constitution, » a dit Bob Gallagher, le coordonnateur national pour la campagne des Canadiens et Canadiennes pour le droit égal au mariage. « La nouvelle question demande s’il est acceptable d’exclure les couples de même sexe du mariage civil. Ceci retarde inutilement l'égalité et permet au gouvernement de retarder la présentation d’un projet de loi qui donnerait l'accès au mariage civil aux couples de même sexe. »


 

« Nous sommes confiants que la Cour suprême confirmera que d’exclure les personnes gaies et lesbiennes du mariage va à l’encontre de la Charte, » a dit Laurie Arron, Coordonnateur politique pour Canadiens et Canadiennes pour le droit égal au mariage. « Le Premier ministre doit par contre affirmer clairement que son gouvernement n'a pas seulement l’intention de faire passer la législation pour le mariage égal, mais qu’il VA faire passer la législation, sans question. »


 

« Le ministre de la Justice a dit que le gouvernement s’est engagé au mariage égal pour les couples de même sexe, » a dit Gilles Marchildon, directeur général d’Égale Canada. « Notre communauté se pose des questions et se demande si elle peut faire confiance au Premier ministre. Appuie-t-il la législation pour le mariage égal? Il doit montrer du leadership et convaincre les Canadiens et Canadiennes que ceci est la bonne chose à faire. »


 

« Le Ministre de la Justice semblait dire que le gouvernement allait argumenter en cour que l’exclusion des couples de même sexe en matière de mariage civil est contraire à la Charte », a ajouter John Fisher, porte-parole pour Canadiens et Canadiennes pour le mariage égal. « Par contre, il n'était pas clair en déclarant cela. Le gouvernement doit déclarer clairement que l'exclusion des couples de même sexe est contraire à la Charte. »


 

« Le Premier ministre agirait-il ainsi si un de ses enfants devenait amoureux d’une personne de même sexe? » a demandé M. John Fisher, porte-parole pour Canadiens et Canadiennes pour le droit égal au mariage. « Ceci est une question élémentaire de droits de la personne qui a été largement débattue. Il est inacceptable d’ajouter un autre délai à l’adoption d’un projet de loi. »


 

« Depuis juin dernier, plus de mille couples de même sexe se sont mariés, incluant Heather et moi, » a dit Lisa Lachance, coprésidente Canadiens et Canadiennes pour le droit égal au mariage. « Nous avons besoin de rassurance de la part du gouvernement, qu’il s’assurera que nos mariages seront toujours légalement valides. Est-ce que le Premier ministre peut garantir cela? »


 

« Le mariage est à propos de l’amour et de l’engagement qu’on a l’un envers l’autre, » a ajouté Mme Lachance. « Les couples de même sexe peuvent être aussi aimants et commis un à l’autre. Voilà pourquoi c’est de la discrimination pure et simple que de nous exclure. »


 

Pour plus d’information :

Voir aussi www.mariageegal.ca et www.egale.ca

Latest news

Browse by topic