Le gouvernment McGuinty renforce son engagement visant à réduire la violence familiale - Réponse au rapport du Comité d?étude sur les décès

Wednesday, July 28 2010

Le gouvernment McGuinty renforce son engagement visant à réduire la violence familiale - Réponse au rapport du Comité d’étude sur les décès

TORONTO (le 31 mars 2004) – Le Premier ministre McGuinty et Sandra Pupatello, ministre déléguée à la Condition féminine, ont tous deux réitéré l’engagement du gouvernement consistant à réduire la violence familiale et à veiller à ce que les femmes puissent vivre sans violence dans leurs foyers et au sein de leurs collectivités.

Ils ont fait ces commentaires après la publication aujourd’hui par le Bureau du coroner du premier rapport annuel du Comité d’étude sur les décès dus à la violence familiale. Le rapport porte sur l’examen des cas de décès dus à la violence familiale en 2002.

« La violence familiale est un problème de toute première importance pour mon gouvernement, a déclaré M. McGuinty. Nous nous efforcerons de résoudre ce problème. Nous tiendrons compte des recommandations du rapport. En fait, elles reflètent ce que nous avons entendu dans le cadre de nos consultations avec des personnes qui œuvrent dans le domaine de la prévention de la violence à l’égard des femmes, et elles sont conformes aux mesures que nous prenons pour mieux sensibiliser le public et renforcer la prévention et la protection. »

Une des premières mesures prises par M. McGuinty en tant que Premier ministre a consisté à rencontrer des travailleuses et travailleurs de première ligne pour obtenir leurs conseils et à charger son adjointe parlementaire, Laurel Broten, de consulter divers groupes et d’identifier les réformes éventuelles au plan de la lutte contre la
violence familiale. Ces consultations ont eu lieu cet hiver.

Pour témoigner de son engagement envers ce sujet, le gouvernement a créé un comité directeur ministériel, présidé par Mme Pupatello, composé de ministres clés du Conseil des ministres pour faire de la prévention de la violence familiale une priorité et pour adopter une approche globale au sein des ministères. Le gouvernement fera sous peu une annonce concernant les initiatives au chapitre de la prévention de la violence
familiale.

« La violence faite aux femmes et aux enfants nous touche toutes et tous. Notre gouvernement prend très au sérieux la sécurité des femmes, a remarqué Mme Pupatello. La violence familiale ne sera pas tolérée. À court terme, nous prenons des mesures pour mieux protéger les femmes et les enfants. À long terme, nous souhaitons réduire l’incidence de la violence familiale. »
 

Latest news

Browse by topic