Le ministre Jacques Chagnon est un racist, selon le Regroupement des Calacs

Wednesday, July 28 2010

Le 7 octobre 2004 : À la suite des propos racistes du ministre Jacques Chagnon attribuant la violence faite aux femmes autochtones à une question culturelle, le Regroupement des Calacs exige des excuses publiques. " Les propos tenus par le ministre Chagnon sont scandaleux, explique madame Carole Tremblay porte-parole du Regroupement des Calacs. À titre de ministre à la Sécurité publique, monsieur Chagnon est responsable de la formation et de la déontologie policière. Quelle honte que ce soit lui qui tienne ces propos racistes qui risquent d'avoir des impacts sur la sécurité des femmes subissant de la violence. Comment les femmes autochtones vont-elles trouver le courage pour faire appel aux représentantes et représentants de la sécurité publique lorsque leur ministre véhicule de tels préjugés ?

" En outre, le Regroupement des Calacs rappelle que le ministre de la Sécurité publique est responsable de la mise en application de plusieurs engagements gouvernementaux visant à lutter contre la violence sexuelle faite aux femmes, notamment en milieu autochtone. Quelle crédibilité les femmes peuvent-elles lui accorder désormais devant son manque évident de bonne foi ? Le Regroupement des Calacs craint que sur le terrain les engagements gouvernementaux restent lettre morte.

Le Regroupement des Calacs exige que le ministre Chagnon rétracte ses derniers propos et s'excuse publiquement.
 

Latest news

Browse by topic