L'équité salariale - un droit à conquérir pour les femmes ?

Wednesday, July 28 2010
L'équité salariale - un droit à conquérir pour les femmes ?


 

C'est la question que se pose Huberte Gautreau, présidente de la Coalition pour l'équité salariale.


 

« En cette journée internationale de la femme, il faut célébrer nos acquis et les changements sociaux, profonds et très positifs, qui o­nt accompagné la reconnaissance des droits des femmes comme le droit de vote et le droit à l'éducation » déclare Huberte Gautreau. « C'est aussi l'heure des bilans » ajoute-t-elle, « et il faut admettre que le Nouveau-Brunswick tarde énormément à reconnaître un des droits de la personne les plus importants pour les femmes : le droit à un salaire égal pour un travail de valeur équivalente, soit l'équité salariale ».


 

Au niveau international, il y a déjà plus de 50 ans que la Convention sur l'égalité de rémunération, 1951 reconnaît le principe de l'équité salariale. Le Canada a ratifié cette convention en 1972. Depuis, le Canada a signé d'autres ententes internationales confirmant le droit à l'équité salariale, dont le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, entré en vigueur en 1976, qui dit notamment que « Les États parties au présent Pacte reconnaissent le droit qu'a toute personne de jouir de conditions de travail justes et favorables, qui assurent notamment : (...) un salaire équitable et une rémunération égale pour un travail de valeur égale sans distinction aucune ».


 

Le Nouveau-Brunswick est lié par ces ententes. Malheureusement, il ne remplit toujours pas ses obligations envers les femmes de la province. Présentement, seules les employées de la Partie I de la fonction publique (les personnes directement rattachées à un ministère) sont protégées par la Loi sur l'équité salariale du N.-B. Les secteurs de l'éducation et de la santé, comme le secteur privé, ne sont pas couverts.


 

La Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick revoit présentement son mandat et la Loi sur les droits de la personne du N.-B. Huberte Gautreau insiste que c'est l'occasion d'énoncer clairement que l'équité salariale est un droit de la personne au Nouveau-Brunswick et ainsi, de remplir les obligations de la province.


 

La Coalition pour l'équité salariale, qui demande une loi sur l'équité salariale pour les secteurs public et privé, ne manque pas de rappeler au gouvernement que les femmes utiliseront leur droit de vote lors des prochaines élections pour obtenir l'équité salariale. « L'équité salariale, c'est une question de justice. C'est la reconnaissance de l'apport économique du travail des femmes sur le marché du travail » affirme Huberte Gautreau.


 

La Coalition, en collaboration avec la Fédération des travailleurs et travailleuses du N.-B., vient tout juste de lancer une campagne de cartes postales sur le thème « L'équité salariale est un droit de la personne », demandant au gouvernement provincial d'agir maintenant.
  Pour plus d'information, veuillez communiquer avec :


 

Au niveau provincial : Huberte Gautreau, présidente de la Coalition pour l'équité salariale, au (506) 382-5911, Johanne Perron, coordonnatrice, au (506) 855-0002.


 

Dans les régions suivantes : Nord-Ouest: Louise Winchester, au (506) 735-3346 ou au Denyse Mazerolle, (506) 739-9489 Péninsule acadienne: Odette Robichaud, au (506) 394-3692 ou au (506) 336-9227

Latest news

Browse by topic