Les femmes au Canada

Monday, July 26 2010

Les femmes jouent un plus grand rôle sur le marché du travail, et leur présence s'accentue dans de nombreux secteurs professionnels, selon une nouvelle évaluation de l'évolution du rôle de la femme dans la société canadienne.

Cependant, il existe encore de larges écarts entre les hommes et les femmes dans de nombreux domaines clés.

Les gains moyens des femmes qui occupent un emploi sont toujours considérablement plus bas que ceux des hommes. De même, les femmes représentent une fraction disproportionnée de la population ayant un faible revenu et elles sont aussi beaucoup plus susceptibles que les hommes de travailler à temps partiel.

Par ailleurs, une de leurs grandes réussites a été la hausse spectaculaire de la proportion de la population féminine possédant un diplôme universitaire. Les femmes, toutefois, sont encore un peu moins susceptibles que les hommes de détenir un diplôme universitaire, bien que l'écart soit beaucoup moindre que par le passé.

La situation actuelle des femmes est évaluée dans la cinquième édition du recueil Les femmes au Canada: rapport statistique fondé sur le sexe, en vente dès aujourd'hui. Ce document de 300 pages donne un aperçu statistique de leurs caractéristiques démographiques, situation familiale, santé, éducation, expérience du travail rémunéré et non rémunéré, revenu, logement et victimisation criminelle.

Il comprend également des sections distinctes qui décrivent la situation des immigrantes, des femmes de minorités visibles, des femmes autochtones, des femmes âgées et des femmes ayant une incapacité.

Le rapport constate que la participation accrue des femmes à la population active rémunérée est l'une des tendances sociales les plus importantes observées au Canada au cours du dernier quart de siècle.

En 2004, 58 % de toutes les femmes de 15 ans et plus faisaient partie de la population active rémunérée, une hausse par rapport à 42 % en 1976. Par contre, la proportion d'hommes ayant un emploi a chuté pour passer de 73 % à 68 % au cours de la même période.

Par conséquent, les femmes formaient 47 % de la population active occupée en 2004, en hausse par rapport à 37 % en 1976.

Le rapport indique également que les femmes possèdent, en moyenne, de meilleures compétences en littératie que la population masculine; il constate aussi que la proportion des femmes vivant avec leur conjoint a diminué au cours des deux dernières décennies, qu'un plus grand nombre de femmes vivent seules et que les femmes forment la majorité des Canadiens ayant une incapacité.

Dans le Quotidien de Statistiques Canada, le 7 mars:
 

http://www.statcan.ca/Daily/Francais/060307/q060307a.htm

Latest news

Browse by topic