Les femmes autochtones et l'AFPC: Un partenariat solide

Monday, July 26 2010

OTTAWA, le 3 oct. /CNW Telbec/ - L'Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est honorée de l'appui qu'elle a reçu du Comité régional des femmes d'Ottawa (CRFO) de l'Alliance de la Fonction publique du Canada pour son initiative "Soeurs par l'esprit". Ce projet de l'AFAC vise à conscientiser le public à la disparition et aux meurtres de
femmes autochtones au Canada.

L'initiative "Soeurs par l'esprit" est un projet de cinq ans axé sur la recherche, la sensibilisation et l'élaboration de politiques qui vise à mieux faire comprendre à la population canadienne les effets de la violence raciale et sexuelle exercée contre les femmes autochtones, un phénomène qui se solde bien souvent par la mort ou la disparition de nos soeurs.

Pour la présidente de l'AFAC, Beverley Jacobs, ce partenariat est un
premier pas vers une meilleure conscientisation de la population canadienne.

"Si nous voulons mener une campagne efficace sur la question des femmes autochtones disparues et assassinées, il faut communiquer avec le plus grand nombre de personnes possible, déclare-t-elle. Et je suis convaincue que le CRFO nous aidera à diffuser plus largement notre message."

Au fil des ans, des centaines de femmes autochtones ont été assassinées ou sont disparues partout au pays. L'ACAF estime que pour bien sensibiliser le grand public à ce très grave problème, l'appui du CRFO est un atout indéniable.

Selon Ed Cashman, le vice-président exécutif régional de l'AFPC (région de la capitale nationale), ce partenariat est une belle occasion pour le mouvement syndical.

"Notre devoir de syndicalistes est de défendre les droits des femmes dans toutes les sphères de la société, pas seulement en milieu de travail, affirme-t-il. Nous sommes tous et toutes concernés par la question des femmes autochtones disparues et assassinées."

Le CRFO a posé un premier geste en faisant un don de 1 000 $ à l'initiative "Soeurs par l'esprit". L'argent servira à l'élaboration d'une affiche spéciale visant à conscientiser les gens à la disparition de femmes autochtones. Les membres du CRFO vendent aussi divers articles arborant le logo de l'initiative (t-shirts, tasses, sacs, etc.). Et leurs efforts portent fruit puisque plusieurs centaines de dollars ont été amassés jusqu'à présent. Les femmes autochtones et l'AFPC: Un partenariat solide

OTTAWA, le 3 oct. /CNW Telbec/ - L'Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est honorée de l'appui qu'elle a reçu du Comité régional des femmes d'Ottawa (CRFO) de l'Alliance de la Fonction publique du Canada pour son initiative "Soeurs par l'esprit". Ce projet de l'AFAC vise à conscientiser le public à la disparition et aux meurtres de femmes autochtones au Canada.

L'initiative "Soeurs par l'esprit" est un projet de cinq ans axé sur la recherche, la sensibilisation et l'élaboration de politiques qui vise à mieux faire comprendre à la population canadienne les effets de la violence raciale et sexuelle exercée contre les femmes autochtones, un phénomène qui se solde bien souvent par la mort ou la disparition de nos soeurs.

Pour la présidente de l'AFAC, Beverley Jacobs, ce partenariat est un
premier pas vers une meilleure conscientisation de la population canadienne.
"Si nous voulons mener une campagne efficace sur la question des femmes
autochtones disparues et assassinées, il faut communiquer avec le plus grand nombre de personnes possible, déclare-t-elle. Et je suis convaincue que le CRFO nous aidera à diffuser plus largement notre message."

Au fil des ans, des centaines de femmes autochtones ont été assassinées ou sont disparues partout au pays. L'ACAF estime que pour bien sensibiliser le grand public à ce très grave problème, l'appui du CRFO est un atout indéniable.

Selon Ed Cashman, le vice-président exécutif régional de l'AFPC (région de la capitale nationale), ce partenariat est une belle occasion pour le mouvement syndical.

"Notre devoir de syndicalistes est de défendre les droits des femmes dans toutes les sphères de la société, pas seulement en milieu de travail, affirme-t-il. Nous sommes tous et toutes concernés par la question des femmes autochtones disparues et assassinées."

Le CRFO a posé un premier geste en faisant un don de 1 000 $ à l'initiative "Soeurs par l'esprit". L'argent servira à l'élaboration d'une affiche spéciale visant à conscientiser les gens à la disparition de femmes autochtones. Les membres du CRFO vendent aussi divers articles arborant le logo de l'initiative (t-shirts, tasses, sacs, etc.). Et leurs efforts portent fruit puisque plusieurs centaines de dollars ont été amassés jusqu'à présent.
 

Latest news

Browse by topic