Les priorités de FAFIA / AFAI concernant le nouveau gouvernement Martin

Monday, July 26 2010

Les priorités de FAFIA / AFAI concernant le nouveau gouvernement Martin

L’Alliance féministe pour l’action internationale croit qu’il est essentiel que les femmes du Canada communiquent avec les membres du caucus libéral fédéral dans cette période de transition pour le gouvernement fédéral (à compter de maintenant jusqu’au discours du Trône prévu pour la fin janvier). Il serait profitable également de vous adresser aux membres du Bloc et du NPD.

Nous savons que trois des priorités de Paul Martin en termes de politiques sociales seront les peuples autochtones, les enfants, et les personnes ayant un handicap. Bien qu’il s’agisse là de développements positifs, la question de l’égalité pour les femmes, y compris  l’expérience fondée sur le sexe qui est vécue par les femmes autochtones, les femmes ayant un handicap et les jeunes filles, n’a fait l’objet d’aucune mention particulière.

Nous savons aussi que Paul Martin se fiera beaucoup plus que le gouvernement de Jean Chrétien ne le faisait, aux membres du caucus libéral pour l’alimenter sur les priorités et les orientations.

Lors du Colloque national et de l’assemblée générale de l’AFAI, tenus il y a trois semaines seulement, plus de trente-cinq organisations œuvrant à l’atteinte de l’égalité pour les femmes de même que des organisations partenaires ont identifié les priorités suivantes pour l’égalité des femmes au Canada.

Nous demandons que le gouvernement du Canada procède de la façon suivante afin d’adhérer pleinement à la Convention internationale pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) :

  1. qu’il mette en branle un processus interministériel autorisé par le conseil des ministres menant à un plan d’action pour l’application des recommandations faites par le Comité de la CEDEF en 2003
  2. qu’il utilise et élabore un cadre d’analyse féministe et antidiscriminatoire pour établir ce plan d’action 
  3. qu’il s’assure d’une participation des organisations non gouvernementales des femmes et de spécialistes compétentes à l’élaboration du plan d’action
  4. qu’il élabore un échéancier pour l’application des recommandations qui ne dépasse pas janvier 2005
  5. qu’il prévoie un financement approprié pour soutenir le processus de suivi de la CEDEF, y compris l’application des recommandations émises par le Comité de la CEDEF.

L’AFAI propose qu’en plus de ces actions, le gouvernement du Canada devrait :

Nous serions enchantées que vous défendiez ces positions au cours de vos discussions avec les membres du caucus libéral. Pour de plus amples informations sur les efforts de l’AFAI ou pour collaborer avec nous, veuillez contacter l’AFAI à: info@fafia-afai.org, consulter le site Web de l’AFAI à www.fafia-afai.org  ou téléphoner au bureau de l’AFAI, à Ottawa, au (613) 232-9505
 

Latest news

Browse by topic