Mettre fin à la violence contre les femmes

Wednesday, July 28 2010

Lundi, le 28 novembre 2005: Toronto - Des femmes engagées oeuvrant pour les droits à l'égalité provenant de partout en Ontario se sont rassemblées lors d'un forum à Toronto aujourd'hui, à la veille du congrès Trouver un terrain d'entente : Travailler ensemble pour réduire la violence familiale, afin de discuter comment mettre fin à la violence contre les femmes.

« En décembre dernier, ce gouvernement annonçait son Plan d'action contre la violence familiale », affirme Eileen Morrow, coordonnatrice de la Ontario Association of Interval and Transition Houses (OAITH). « Très peu, dans ce plan, a été réalisé à date et une grande partie de ce qui s'y trouve n'aidera pas directement les femmes et leurs enfants. Pendant ce temps, des femmes continuent d'être assassinées - 22 depuis que le Plan a été annoncé, et 208 dans les derniers 10 ans. »

« Nous apprécions les efforts de ce gouvernement de faire de la violence contre les femmes une priorité », a ajouté Marilyn Oladimeji, présidente de la Ontario Coalition of Rape Crisis Centres (OCRCC), « mais la violence à caractère sexuel est invisible dans ce plan. C'est inacceptable. »

Les participantes au forum demandent au gouvernement de faire plus que maintenir et améliorer les services aux femmes et aux enfants après que la violence se soit produite, en créant plutôt un climat dans lequel il n'y aura pas de violence.

Ghislaine Sirois, de l'Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOcVF), a mentionné : « Aussi longtemps que les femmes seront pauvres, auront peu d'accès ou pas du tout à des services de garde abordables, et qu'elles ne pourront trouver de logements abordables et sécuritaires, elles demeureront vulnérables à la violence des hommes. »

Les participantes au forum demandent au gouvernement de « reconnaître l'expertise des groupes de femmes travaillant à la défense des droits des femmes à l'égalité dans le développement de politiques. Nous demandons au moins 5 millions de dollars, qui devront être gérés par le Cross Sectoral Violence Against Women Strategy Group, pour permettre à des groupes de femmes travaillant à la défense des droits des femmes à l'égalité d'entreprendre l'analyse, la réforme et le développement des politiques dans toute la province. »

« Notre demande est en fait assez simple », dit Pamela Cross, directrice juridique du Metropolitan Action Committee on Violence Against Women and Children (METRAC). « Nous voulons l'égalité pour toutes les femmes, telle que garantie dans la Charte canadienne des droits et libertés. Avec l'égalité, viendra la libération des femmes de la violence et de la menace de violence. »

Pour plus d'information, veuillez communiquer avec :

Pamela Cross 416-392-3148
Eileen Morrow 416-977-6619
Marilyn Oladimeji 416-597-1171
Ghislaine Sirois 613-241-8433
 

Latest news

Browse by topic