Nouveau Conseil des ministres - La Fédération des femmes du Québec est outrée

Thursday, August 12 2010

Nouveau Conseil des ministres - La Fédération des femmes du Québec est outrée

Montréal, le 29 avril 2003 - La Fédération des femmes du Québec s'insurge contre la disparition du ministère de la Condition féminine. «S'agit-il là de la vision du changement préconisée par le nouveau gouvernement?, demande Vivian Barbot, présidente de la Fédération des femmes du Québec. Nous nous demandons aussi quel sort attend le Secrétariat à la Condition féminine. Ces institutions sont essentielles à la poursuite de l'égalité entre les femmes et les hommes, et leur disparition ferait un tort énorme à la cause des femmes.»

En annonçant que 30% des ministères sont occupés par des femmes, ce dont nous nous réjouissons, le Premier ministre Charest a aussi laissé entendre qu'il y avait encore fort à faire en ce qui concerne la parité hommes-femmes au sein de l'Assemblée législative. «Comment, sans une ministre attitrée à la cause des femmes, entend-il mettre de l'avant des mesures proactives?», questionne encore la présidente de la FFQ.

Compte tenu des problèmes criants de pauvreté au sein de notre société, nous aurions également souhaité, dans la foulée de la Loi 112 (Loi contre la pauvreté et l'exclusion sociale), que la lutte contre la pauvreté soit portée par un ministère spécifique.

La Fédération des femmes du Québec sollicite maintenant une rencontre avec le Premier ministre afin de mettre sur la table les dossiers prioritaires des groupes de femmes et de prendre connaissance de la manière dont le nouveau gouvernement entend les traiter.
 

Latest news

Browse by topic