Réaction au discours du Trône et à l'adresse du Premier ministre : Les groupes de femmes du Québec interpellent Paul Martin

Thursday, August 12 2010

Réaction au discours du Trône et à l’adresse du Premier ministre : Les groupes de femmes du Québec interpellent Paul Martin


 

Montréal, le mardi 3 février 2004


 

Le Premier ministre Martin connaît nos attentes à l’égard du gouvernement fédéral et du parlement canadien. Malheureusement, le discours du Trône et la réponse du Premier ministre ne font pas écho aux préoccupations du mouvement des femmes québécois sur les questions relatives à l’égalité. Les groupes de femmes espéraient une orientation claire du nouveau gouvernement Martin afin d’assurer l’avancement de l’égalité des femmes au pays.


 

Les Canadiennes au bas de l’échelle ont vu leurs conditions de vie se détériorer au cours des dernières années. La pauvreté atteint des proportions inquiétantes parmi les Autochtones, les femmes des communautés visibles, les femmes immigrantes, les femmes âgées et chez les femmes handicapées. Pour remédier à la pauvreté, le gouvernement fédéral dispose de plusieurs outils, à titre d’exemple: transferts aux provinces, augmentation des prestations pour la sécurité de la vieillesse, fiscalité équitable à l’égard des familles, etc. Nous nous attendions à un engagement ferme de lutte à la pauvreté !


 

Actuellement, des milliers de parents, dont très majoritairement des femmes, sont privés au Québec de la mise en application de l’assurance parentale québécoise qui est nettement plus généreuse que les actuelles mesures fédérales. Le gouvernement Martin ne semble pas vouloir se démarquer de la tendance du gouvernement central à s’introduire dans les champs de compétence provinciale. Nous sommes donc inquiètes relativement au règlement de ce dossier.


 

Le Premier ministre réfère aux valeurs canadiennes d’équité, de générosité, de respect et de bienveillance. Dans cet esprit, nous l’interpellons à poursuivre sur la voie de l’égalité et de la non discrimination à l’égard des lesbiennes et des couples homosexuels.


 

Monsieur Martin, dans son adresse en réponse au discours du Trône, affirme que “ pour fonctionner, la mondialisation doit profiter à tous”. Nous lui rappelons que la mondialisation et les accords de libre-échange qu’elle entraîne affectent de façon différente les deux sexes dans toutes les sociétés. Elle porte atteinte aux conditions de vie et de travail des femmes de façon spécifique. Le Canada doit porter une autre vision de la mondialisation: égalitaire, solidaire, démocratique, pluraliste, pacifique, respectueuse de l’environnement.


 

Au nouveau Premier ministre, nous avons revendiqué des changements en matière d’immigration afin que soient inclus parmi les motifs donnant droit au statut de réfugié-e: la persécution fondée sur le sexe, l’orientation sexuelle, la violence conjugale, les mutilations sexuelles et les crimes désignés dans certains pays comme les crimes contre l’honneur (crimes d’honneur). Quand connaîtrons-nous l’orientation du gouvernement Martin sur ces questions ?


 

Quant au plan d’action pour la Réforme démocratique, cette réforme ne peut s’amorcer sans aborder la question de la place des femmes au sein du gouvernement canadien.


 

Le mouvement des femmes québécois s’attend à ce que le prochain budget témoigne d’une volonté du gouvernement fédéral à réaliser l’égalité pour toutes les femmes notamment en matière de lutte à la pauvreté et aux violences. Nous réitérons notre demande de rencontre avec le Premier ministre Martin afin de mettre sur la table les dossiers prioritaires des groupes de femmes et de prendre connaissance de la manière dont son gouvernement entend les traiter.


 

Groupes signataires :   Aféas ; Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail ; Fédération de ressources d’hébergement pour femmes violentées et en difficulté du Québec; Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec ; Fédération des femmes du Québec ; Fédération du Québec pour le planning des naissances ; Femmes autochtones du Québec ; Femmes regroupées en options non traditionnelles ; L’R des centres de femmes du Québec ; Regroupement Naissance-renaissance ; Regroupement provincial des maisons d’hébergement et de transition pour femmes victimes de violence conjugale ; Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel ; Relais-femmes ; Réseau des lesbiennes du Québec ; Réseau québécois d’action pour la santé des femmes.

Latest news

Browse by topic