Un rapport de l'AFAI aux Nations Unies dénonce la performance déplorable du Canada en matière de droits des femmes

Wednesday, December 14 2011

Des représentantes de l'Alliance canadienne féministe pour l'action internationale (AFAI) présentent à Genève des mémoires au Comité sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes. La coalition de soixante-dix organisations de femmes y présente son rapport, Inégalité des femmes au Canada, dès l'ouverture de la 42e session du Comité de la CEDEF de l'ONU.

«Lors de leur dernier examen en 2003, les expertes internationales du Comité de la CEDEF se sont dites très préoccupées par la condition des femmes au Canada et ont émis 23 recommandations. Notamment, le Canada a été instamment prié d'accroître ses efforts d'amélioration des
conditions de vie des femmes autochtones, y compris la violence démesurée exercée à leur endroit; d'aborder la pauvreté des femmes, particulièrement celle des mères seules et des femmes autochtones, handicapées et racisées; d'améliorer l'accès à des services de garde à et des logements abordables; d'instaurer des transferts de fonds aux provinces pour s'assurer que les programmes sociaux sont assortis de normes nationales; et d'élargir l'accès à l'aide juridique en droit de la famille», déclare Shelagh Day, présidente du comité des droits de la personne de l'AFAI. «Ces questions cruciales ne sont toujours pas réglées. Même si le Canada souhaite être perçu comme un leader des droits de la personne, nos gouvernements ont fait fi des dispositions du traité international qu'ils ont ratifié en 1981 et échoué à mettre en oeuvre les recommandations du Comité».

«En plus de ne pas progresser, affirme Bonnie Diamond, coprésidente de l'AFAI, , plusieurs organes de surveillance ont noté que le Canada avait reculé en matière d'égalité des femmes, notamment en annulant les ententes sur les services de garde au début de l'année 2006, en modifiant le financement et le mandat de Condition féminine Canada et en éliminant la composante égalité du Programme de contestation judiciaire. Cette triste performance sera examinée cette semaine à Genève.»

La mise en oeuvre au pays des engagements internationaux du Canada envers les droits humains des femmes est au coeur du mandat des plus de 70 organisations de femmes membres de l'Alliance canadienne féministe pour l'action internationale. Le rapport Inégalité des femmes au Canada,
a été préparé en collaboration avec plus de 40 des personnes et
organisations membres de l'AFAI. Il documente la performance du Canada quant au respect de la CEDEF depuis le dernier examen du Comité. L'AFAI est représentée à Genève par Barbara Cameron, Shelagh Day, Leilani Farha et Sharon McIvor, qui comparaissent devant le Comité de la CEDEF.

Latest news

Browse by topic